Association des Mycologues Francophones de Belgique asbl
amfb

Retour

Myco-microscopie : cystides.

Coprinus atramentarius (Coprinopsis atramentaria)
(M. Lecomte, J. Pellicani, S. Defays, P. Baumgart, J. Rossi, B. Clesse)
(spores - trame - champignon - physalides)

Cystides trabéculaires
Autres cystides

Les cystides trabéculaires sont des cystides de grande taille (jusque 200 µm), incolores, profondément ancrées dans l’hyménium et qui jouent un rôle de stabilisation, en maintenant un alignement correct et géométrique des lames, un peu comme des entretoises ; cela permet d’éviter qu’elles se collapsent, et permet une bonne dissémination des spores. On les rencontre chez les exemplaires jeunes, et dans la partie apicale du chapeau. Elles s’étiolent et finissent par disparaître, lorsqu’on progresse vers l’arête des lames.
Il n’est pas facile de les mettre en évidence, et quasi impossible de les observer in situ, car le moindre prélèvement suffit à les détacher de leurs supports. Une coloration au RC est intéressante, mais nous préférons les contraster avec de la nigrosine.
Nous en avons observé chez C. micaceus, C. atramantarius, C. cinereus …et elles doivent être recherchées chez toutes les espèces rencontrées.

Coprinus atramentarius (Coprinopsis atramentaria)

AMFB

Coprinus atramentarius

Coprinus atramentarius

Coprinus atramentarius (Coprinopsis atramentaria)

Coprinus atramentarius

Coprinus atramentarius

Coprinus atramentarius (Coprinopsis atramentaria)

Coprinus atramentarius (Coprinopsis atramentaria)

Coprinus atramentarius (Coprinopsis atramentaria)

Coprinus atramentarius (Coprinopsis atramentaria)

Autres cystides.

Coprinus atramentarius